Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous acceptez de recevoir tous les cookies sur ce site. Vous pouvez obtenir plus d'informations ou savoir comment modifier les paramètres dans notre politique en matière de cookies.

x
Baussitges

La finca de l'Albera

La chaîne des Albères, un lieu unique

Scroll pour découvrir

Au coeur des Albères, Baussitges est un coin de paradis qui fait partie du Paraje Natural de Interés Nacional “ Massis de l’Albera” . Site protégé depuis 1986, il est délimité par la frontière française au nord et à l’est , par les montagnes qui vont se perdre dans la mer Méditerranée. C’est un lieu magique.

imatge vall de l'Albera

La présence de la vache des Albères, une race autochtone en voie de disparition, confère à cet environnement une magie spéciale. Les vaches paissent dans la forêt et les prés, contribuant grandement à entretenir le sous-bois et réduisant ainsi le risque d’incendie. Depuis 2010, la vache des Albères est au centre du projet principal de Baussitges qui consiste à réhabiliter cette race très particulière, emblème de la ferme. Depuis sa création, l’Associació Baussitges d’Amics de la Vaca de l’Albera, l’ABAVA, est parvenue à d’importantes améliorations dans la gestion et la diffusion de la race.

Parmi les animaux les plus emblématiques de ce coin des Albères, on trouve la tortue méditerranéenne (Testudo hermanni), espèce en danger d’extinction, l’aigle royal ( Aquila chrysaetos) qui niche dans les deux vallées de Baussitges, le barbeau méridional ( barbus meridionalis) un poisson de rivière et une espèce rarissime de chauve-souris (myotis alcathoe) dont la présence est révélatrice du bon état de conservation de la forêt, étant donné qu’elle vit seulement dans les arbres matures.

Un autre point d’intérêt de ces montagnes concerne de lointaines histoires d’établissements humains. Dolmens, menhirs, églises romanes, voies romaines et châteaux légendaires parsèment le paysage des montagnes.

imatge vall de l'Albera

Située sur la municipalité d’Espolla, dans la comarque du Haut-Ampurdan de la province de Gérone, la propriété correspond aux coordonnées suivantes:

  • Latitude: N 47º20'00'' S 46º65'00''
  • Longitude: E 50º40'00' O49º85'68''

Elle couvre une surface totale de 2225,30 hectares sur le flanc des Albères. Les limites de la propriété sont définies comme suit:

  • Au nord, par la ligne frontalière entre l’Espagne et la France qui suit la crête.
  • À l’est, par la France et la municipalité de Rabos d’Ampurdan.
  • Au sud, par les terrains communaux d’Espolla.
  • À l’ouest, par la municipalité de la Jonquère, plus concrètement par la propriété de Requesens.

Située entre 250 et 1000 mètres d’altitude pour les plus hauts sommets, la propriété jouit d’un climat typiquement méditerranéen. Des températures jusqu’à 35 degrés en été et jusqu’à -5 degrés en hiver sont habituelles. Le vent typique de la zone, la Tramontane est un vent fort, froid et sec. En hiver, il peut souffler plus d’une semaine d’affilée avec des rafales pouvant atteindre 120 km à l’heure.

Une fois qu’on a pénétré sur la propriété, des chemins de terre adaptés aux 4×4 mènent à travers des bois centenaires et des rivières d’eau cristalline, à la découverte de fermes et d’églises romanes, entre autres secrets.

Les deux vallées

Baussitges est constitué par deux vallées principales: la vallée de l’Orlina et la vallée de la Ribera de Freixa. Caractéristique commune à toutes les Albères, Baussitges présente une étonnante diversité d’écosystèmes naturels pour un aussi petit territoire.

La vallée de Freixa est caractérisée par une végétation typiquement méditerranéenne, avec des chênes-liège centenaires encore exploités de nos jours.

La vallée de l’Orlina, beaucoup plus froide et humide est caractérisée par une végétation typiquement atlantique, où l’on distingue : des forêts monospécifiques, avec une seule espèce d’érables, chose rare en Catalogne, des“mosqueras", des forêts très denses où les vaches trouvent refuge contre les mouches, des forêts de chênes dans un état de maturité avancée et des forêts de hêtres dans les parties les plus hautes de la montagne.

Les Masies

Au temps de sa splendeur, Baussitges disposait de huit mas habités. Aujourd’hui, seulement deux d’entre eux ont été restaurés, et un seul est habité en permanence.

A l’entrée de la propriété se trouve le Mas Corbera qui est le centre névralgique de l’exploitation. C’est là que se trouve l’essentiel du matériel pour prendre soin des vaches, ainsi que la nourriture pour les animaux et le hangar des véhicules de travail. Dans la même vallée, en remontant la rivière sur 2 kilomètres, on arrive au Mas Freixa, par lequel passait la voie romaine d’Héraclée, la voie de communication entre Empúries et Elne. Et c’est au sommet de cette même vallée que se trouve le Mas de la Llosa, autrefois appelé Mas Freixenet.

Depuis le Mas Corbera, on peut se rendre jusqu’à la vallée de l’Orlina en passant par le Puig Balaguer où l’on trouve encore cinq autres mas abandonnés qui tombent en ruine. Tous ces lieux conservent des empreintes de leurs anciens habitants et leur rapide détérioration est bien triste.

Les Ermites

Deux chapelles situées dans la vallée de l’Orlina ont servi de lieux de culte aux habitants de ces montagnes jusqu’au début du XXème au moins ; l’ermitage préroman de Saint Martin de Baussitge, saint patron des voyageurs, et la chapelle romane de Saint Génis d’Esprac, saint patron du village d’Espolla.

L’ermitage de Saint Martin de Baussitges a été restauré dans les années 90 sans prendre aucunement en considération les murs antiques qui délimitaient le cimetière aux alentours.

La chapelle de Saint Génis d’Esprac est l’objet d’une célébration tous les ans, le jour de la fête de son saint patron. Une paella populaire, une messe et les chants de la chorale d’Espolla viennent troubler le silence et le recueillement auxquels invite ce lieu ravissant, à l’occasion d’une journée de détente et de réjouissances pour les visiteurs. Le toit de la chapelle commence à souffrir des infiltrations dues aux intempéries et nécessite des travaux. Des concerts sont prévus afin de récolter les fonds nécessaires à la réalisation des travaux.

imatge vall de l'Albera

L'ànima de Baussitges

L’objectif de Baussitges est de créer différentes activités en développement durable qui permettraient de redonner vie à ces vallées, tout en respectant la magie des lieux. La sauvegarde de la race bovine des Albères, la culture écologique des oliviers, un tourisme naissant et d’autres projets à venir pourraient contribuer à sauver et à faire connaître le grand patrimoine naturel et culturel conservé sur ces terres pendant des siècles.

Baussitges

Textos

Marta Carola i Clara Coronas